Sans faute(s ?)

La minue ortho écrire sans fautes

Je dirais même mieux :

écrire cent fautes, écrire sans faute

ou… écrire sans fautes ?


Éliminons assez vite la première formulation.

J’ose espérer que vous saisissez ce que signifie « écrire cent fautes » ; non ?

Si ce n’est pas le cas et que vous faites partie, comme l’évoque Philippe Geluck au travers de son chat bien connu, de ceux qui « ont déjà du mal à ce stade », un petit rappel s’impose.

Écrire cent fautes = écrire 100 fautes. Si vous vous reconnaissez dans cette habitude, je ne saurais que vous recommander de suivre assidûment ce blog afin d’apprendre à déjouer les subtilités orthographiques et, progressivement, donner davantage de qualité (de crédibilité ?) à vos écrits 😉 .


Ecrire sans fautesEt passons à la subtilité du jour justement 🙂 .

Doit-on écrire « sans faute » ou « sans fautes » ?

Eh bien, les deux formulations existent figurez-vous !

Et (bien sûr) ne signifient pas la même chose.

Là est la subtilité. Sinon, ce ne serait pas amusant voyons !


Existe-t-il une règle en la matière ?

Eh bien, retenons que le nom qui suit « sans » se met au singulier ou au pluriel selon le sens que l’on veut donner à la formulation ; autrement dit, selon que l’on souhaite désigner une ou plusieurs choses manquantes.

Quelques exemples pour aider à comprendre cette subtilité :

Cette maison est sans charme. (= qui n’a pas de charme. On parle du charme en général ; il faut donc conserver ce singulier.)

J’aime ce pull sans manches. (= qui n’a pas de manches. Comme un pull en a habituellement deux, il faut conserver ce pluriel.)

Cet homme est sans parole. (= qui n’a pas de parole. Et, selon l’expression consacrée, nous n’avons qu’une parole. Il faut donc conserver ce singulier.)

Cette femme est sans principes. (= qui n’a pas de principes. Cette fois, on conserve le pluriel issu de l’expression avoir des principes.)

Et donc… pour en revenir à nos fautes 😉 , nous ferons la distinction suivante :

Tâchez d’écrire votre compte-rendu sans fautes. (= sans faire de fautes)

Merci de me transmettre votre compte-rendu jeudi sans faute. (= sans commettre la faute de ne pas le rendre le jour donné)


Existe-t-il des… exceptions en la matière ?

L’usage veut que l’on écrive « sans encombre », « sans détour » ou « sans accroc » au singulier sans tenir compte de l’analyse logique précitée.


Contacter Lucie Carré, La minute orthoEn tout cas, pour ma part, je me lance le défi de vous rédiger un article (sans fautes) chaque semaine. Vous le retrouverez publié sur ce blog chaque mercredi. Sans faute. (Ah, ah !)

Vous me suivez ?

Si oui, inscrivez-vous à la Lettre d’informations pour réviser & progresser, pas-à-pas…


Post-scriptum : ce blog étant en phase de lancement, construisons-le ensemble.

Lucie Carré, La minute orthoPour ce faire, je vous invite à user de l’espace Commentaires pour vos retours (article trop long, trop court, trop détaillé, pas assez, suffisamment explicite, pas assez ou que-sais-je-d’autre…). 

Avis divers, suggestions, encouragements (« Like » de soutien…), idées, points orthographiques qu’il vous plairait de voir éclaircis dans un prochain article... sont les bienvenus.

Recherches utilisées pour trouver cet article :ecrire sans faute, sans fautes, un sans fautes, transmettre sans faute, cest un sans faute, sans faute orthographe, sans faute, je veux un sans fautes, je te rappelle sans faute, ils parlent sans faute,
Suivre

A propos de l’auteur

Ex-professeur des écoles, orthophoniste et relectrice-correctrice, je constate au quotidien nos lacunes dans la maîtrise de la langue française. Alors m'est venue l'idée de ce blog. En espérant qu'il puisse vous être utile... Lucie

(11) commentaires

Ajoutez votre réponse