Dire « gageure » est une erreur !

prononcer gageure, La minute ortho

L’erreur courante consiste à prononcer ce mot en se fiant à son orthographe et sa similitude visuelle avec les mots se terminant en –eur(e).

Or, « gageure » ne rime pas avec « erreur » (peut-être trouverez-vous en cette association un moyen mnémo-technique ?) mais avec « culture » !

Eh oui ! on ne dit pas une [gajeure] mais bien une [gajure].

Mais enfin pourquoi, me direz-vous…

Pour mieux comprendre ce [gajeure] qui se prononce [gajure], il faut saisir que nous n’avons pas affaire au phonème « eu » [Ø], en milieu de mot, mais à l’emploi du suffixe « –ure », en fin de mot. Ce qui fait toute la différence !

Les substantifs en « –ure » correspondent au fruit ou au résultat d’une action.

Exemples :

  • éplucher -> épluchure
  • racler -> raclure
  • blesser -> blessure
  • déchirer -> déchirure
  • mordre -> morsure
  • contracter -> contracture
  • érafler -> éraflure
  • etc.

Gageure appartient à cette même famille de mots en « -ure » et provient tout simplement du verbe gager (qui signifie parier).

La logique aurait donc voulu que l’on retire la terminaison de l’infinitif –er pour y placer le suffixe    –ure. Seulement, nous aurions obtenu [gagure], un mot guttural bien éloigné de la sonorité médiane en « j » de gager.

Alors a été conservé le « e » muet ne servant qu’à donner au « g » la sonorité [j].

C’est la cas de bien d’autres mots (plus courants ceux-là), tels que : plongeon, bougeoir, pigeon, mangeoire, encourageant, obligeance, etc.


Quelle signification finalement ?

gageure, la minute orthoLe mot gageure est surtout employé pour évoquer une action ou un projet peu croyables et ressemblant à un pari très hasardeux.

Exemple : C’est une gageure de vouloir raisonner cet entêté.


Une « nouvelle orthographe » ?

La "nouvelle" orthographe : les 10 principales modificationsLa réforme de l’orthographe suggère désormais l’écriture gageüre, avec un tréma permettant de marquer la prononciation du « u », comme pour aigüe.

Mais, plus qu’une simplification, le mieux n’est-il pas de chercher à comprendre… ?


gageure, langue française, La minute orthoÀ vous maintenant de propager la prononciation correcte de ce mot…

Et le défi que je me lance de réintroduire un peu de bonne pratique de notre langue – qu’elle soit orale ou écrite – par le biais de ce blog.

(Partagez, partagez… 😉 ).

Mais peut-être est-ce là une gageure (ah, ah…) ?



SONDAGESondage La minute ortho

Si ce n’est pas encore fait… aidez-moi à mieux vous aider !

Lucie Carré, La minute ortho

Quel est votre niveau de maîtrise du français ? Quels seraient vos besoins pour progresser ou remédier à vos lacunes ? J’ai bâti un court sondage afin de pouvoir orienter la rédaction des articles et des pages de ce site en fonction de vos attentes et de vos besoins.

Fiches-outils, La minute orthoEn remerciement de votre implication, je vous offre des fiches-outils sur les erreurs très courantes (et néanmoins subtiles) dans nos écrits du quotidien.

Travaillons ensemble… ! >> Cliquez ici pour contribuer (durée : 3 à 5 minutes).

Je vous en remercie par avance.

Lucie


Suivre

A propos de l’auteur

Ex-professeur des écoles, orthophoniste et relectrice-correctrice, je constate au quotidien nos lacunes dans la maîtrise de la langue française. Alors m'est venue l'idée de ce blog. En espérant qu'il puisse vous être utile... Lucie

(4) commentaires

Ajoutez votre réponse