Au final…

Au final

À l’écrit comme à l’oral, cette formulation se répand en ce moment comme une traînée de poudre.

Au final (hé, hé !), nous l’entendons à tout va et… pour ne pas vous mentir, je l’ai moi-même employée jusqu’à ce qu’une amie qui me sait intéressée par le « bien parler » et le « bien écrire » m’interroge sur le sujet !

– Dis Lucie… Tu emploies « Au final, … » et d’ailleurs, beaucoup de personnes le disent mais… est-ce bien correct ?

De ce fait, je ne pouvais que m’interroger et remettre en cause ce qui constitue, en effet, un abus de langage.


Finalement (!), que sait-on du mot « final » ?

Final en tant qu’adjectif

signifie :

  • qui est ou vient à la fin ;
  • qui termine ;
  • qui forme la conclusion.

Exemples : la résolution finale, la quittance finale, la proposition finale, le point final…

Final en tant que substantif (= nom)

peut se rapporter :

  • à la dernière partie d’une œuvre vocale ou instrumentale ;
  • à la troisième et dernière partie d’un pas de deux dans le ballet classique ;
  • au moment au cours duquel les principaux interprètes reviennent en scène.

Exemple : Le final de la neuvième symphonie de Beethoven.

Remarque :

Ne confondons pas les substantifs « final » et « finale », l’un masculin, l’autre féminin :

Dictionnaire de français Larousse, applicationFinal, finale n.m. → Dernière partie d’une œuvre musicale. Peut s’écrire avec un l, sans e, ou avec un e (italien finale). « Il s’avançait théâtralement au milieu des tables en roulant quelque finale italien », A. Daudet. Pluriel : des finals ou des finales. La forme « finaux » est également admise (plus rare) : les résultats finals (ou les résultats finaux) seront annoncés par voie de presse. Dans certains contextes, il est préférable d’utiliser finals pour éviter une ambiguïté ou un calembour involontaire avec finauds : après élimination des candidats moins rapides ou moins chanceux, demeurent en lice les concurrents finals (préférable dans ce cas à : les concurrents finaux).

Finale n.f. → Dernier élément d’un mot (son, syllabe ou lettre) ; dernière épreuve d’une compétition par élimination. S’écrit toujours avec un e.


Un emploi grammaticalement fautif

Dans la construction « Au final », on emploie l’adjectif « final » comme s’il s’agissait d’un substantif (comme nous pouvons le faire pour « Au commencement, … »). Cette formulation est donc grammaticalement erronée.


Mais alors… que dire ?

L’Académie française, dans son ouvrage Dire, ne pas dire. Du bon usage de la langue française, évoque cette erreur courante et rappelle qu’… :

Du bon usage de la langue française

on ne dit pas :

– Au final, qu’en pensez-vous ?

– Au final, il a préféré s’en aller.

Je dirai, au final, que…

mais qu’il faut dire :

– Finalement (ou) en dernier ressort (ou) en dernière analyse, qu’en pensez-vous ?

– Pour finir (ou) à la fin, il a préféré s’en aller.

Je dirai, en dernier lieu (ou) pour finir, que…


Voilà… Tout comme moi, vous en savez désormais encore un peu plus !La minute ortho, se perfectionner, ensemble et à tout âge

Merci à Marielle pour notre discussion sur le sujet (qui a donné lieu à cet article).

Que chaque lecteur n’hésite pas à contribuer à la vie de ce blog, l’idée étant de continuer à apprendre et se perfectionner, ensemble et à tout âge !

Avis, commentaires, suggestions, idées d’articles… sont donc les bienvenus (un espace intitulé Laisser un commentaire est prévu à cet effet en bas de page de chaque article).



SONDAGESondage La minute ortho

Si ce n’est pas encore fait… aidez-moi à mieux vous aider !

Lucie Carré, La minute ortho

Quel est votre niveau de maîtrise du français ? Quels seraient vos besoins pour progresser ou remédier à vos lacunes ? J’ai bâti un court sondage afin de pouvoir orienter la rédaction des articles et des pages de ce site en fonction de vos attentes et de vos besoins.

Fiches-outils, La minute orthoEn remerciement de votre implication, je vous offre des fiches-outils sur les erreurs très courantes (et néanmoins subtiles) dans nos écrits du quotidien.

Travaillons ensemble… ! >> Cliquez ici pour contribuer (durée : 3 à 5 minutes).

Je vous en remercie par avance.

Lucie


Suivre

A propos de l’auteur

Ex-professeur des écoles, orthophoniste et relectrice-correctrice, je constate au quotidien nos lacunes dans la maîtrise de la langue française. Alors m'est venue l'idée de ce blog. En espérant qu'il puisse vous être utile... Lucie

(10) commentaires

Ajoutez votre réponse